Témoignage d’Amanda & Sophie, du blog Deux Fois Maman

Amanda et Sophie partagent avec ma Cocoon box leurs expériences différentes sur le thème : « Comprendre le RGO, soulager son bébé de ce fléau ». Lait spécifique, traitements médicaux, portage ou encore proclive, telles sont les solutions qu’elles ont testées. Si vous pensez vous trouver dans l’une ou l’autre de ces situations, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

guillemets-ouvertureQuand j’ai eu ma petite princesse, j’ai tout de suite remarqué après les premiers biberons qu’elle avait plus de retour de lait que mon premier enfant, cela ne m’a pas tout de suite choquée, je me suis dit qu’étant ses premiers repas, son système était immature. Une fois rentrée à la maison, j’ai constaté qu’elle avait encore plus de rejets, surtout avec son papa, mais cela m’arrivait également de prendre un retour de lait après un biberon donné par mes soins.
En réalité, je lui donnais son biberon moins penché que mon homme, voilà l’explication, mais ma petite puce était plus sensible à cette position car elle était également victime du RGO (ndlr : Reflux Gastro-Œsophagien) du nourrisson.

Souvent durant ce premier mois, une goutte de lait au coin de sa lèvre, une tâche de lait, ou de bave sur le coté où sa tête penchait, et surtout un bébé qui pleurait beaucoup et que je retrouvais déjà à son âge, bougeant dans son lit au point d’être à 90° de la position initiale.

Ma fille avait tous ces symptômes et, ne connaissant pas le RGO, je n’y ai vu que du feu jusqu’aux paroles de ma consœur ayant vécu le même problème en plus poussé, car ce n’était pas à chaque biberon mais quasi 60% du temps que ma petite puce était mal à l’aise.
Mon pédiatre a tout de suite réagi, il nous a prescrit un lait anti-régurgitations : j’ai d’abord pris le lait de la marque habituelle utilisée pour mon premier, en version anti-reflux. Le lait ne faisait aucun effet, il était épaissi à la farine de caroube mais était très liquide dans le biberon, il ressortait illico. J’ai donc cherché un lait AR (ndlr : anti-reflux) d’une autre marque en pharmacie, cette fois-ci composé de gomme de caroube. Le lait est tout de suite épais, il n’attend pas d’être dans l’estomac pour s’épaissir, et là miracle, ma puce ne se tordait plus, je découvrais un bébé souriant et non un visage mécontent, inquiet et tristounet ! Je l’avoue, je me demandais pourquoi mon bébé avait l’air si triste vis à vis de mon précédent vécu. A la suite de ce lait, ma puce n’a plus jamais rejeté de biberons.

Alors, si votre bébé rejette beaucoup, il est sûrement victime d’un RGO, demandez vite conseil à votre pédiatre. Mon petit conseil est qu’il ne faut pas hésiter à envisager de rechanger la marque du lait (avec l’avis du pédiatre), si j’avais persisté sur mon habitude avec une certaine marque, qui pourtant avait comblé mon premier, j’aurais bêtement laissé passer la chance de soigner ma puce de ce mal-être difficile qu’est le RGO.guillemets-fermeture

Amanda

guillemets-ouvertureEn effet, le RGO est un fléau, un fléau parfois silencieux… A l’inverse d’Amanda, ma petite fille ne régurgitait pas, elle pleurait beaucoup.
Je pensais que mon lait ne lui convenait pas, j’allaitais exclusivement. Un bébé allaitant réclame beaucoup plus qu’un bébé au biberon, je lui donnais la tétée à la demande, mais je ne comprenais pas pourquoi ma petite fille ne supportait pas d’être allongée. Elle ne recrachait rien et prenait du poids correctement, alors le médecin n’a pas pensé une seconde au RGO. Mais un soir, ma puce dormait paisiblement sur moi quand soudain elle s’est mise à arrêter de respirer, j’ai eu très peur, le peur de ma vie d’ailleurs ! Nous sommes allés aux urgences et c’est là qu’ils ont mis des mots sur le mal dont souffrait mon bébé.

D’un RGO interne, elle souffrait. Étant maman allaitante je ne pouvais pas épaissir mon lait, alors elle a eu deux traitements spécifiques l’un à la suite de l’autre.
Le traitement la soulageait mais seule l’écharpe de portage lui permettait de dormir paisiblement en journée.
Nous avons également équipé son lit d’un plan incliné, la proclive Info était devenue indispensable !
Le RGO m’a volé mon bébé, je n’ai malheureusement pas connu le bébé qui reste sage, mais des pleurs et des hurlements…

Nous n’aurions qu’un conseil à vous donner réellement, écoutez votre instinct de maman ! guillemets-fermeture

Sophie

Retrouvez Amanda & Sophie sur leur blog : deux-fois-maman.blogspot.fr

pastille_Blog_Maman_Cocoon_2

Info Info Cocoon : Le terme proclive désigne la position dans laquelle les membres inférieurs sont plus bas que la tête du bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>