Qu’est-ce que la méthode Montessori ?

Elaborée par Maria Montessori, femme médecin et philosophe, la pédagogie Montessori  repose sur une éducation sensorielle et kinesthésique* de l’enfant. C’est ainsi qu’il va découvrir et connaitre son corps. L’idée est de stimuler l’enfant dès le plus jeune âge pendant « ses périodes sensibles ». Toujours selon la pédagogie Montessori, pour apprendre au mieux, l’enfant a besoin de calme, d’un environnement adapté, et d’un matériel approprié, pensé selon ses besoins et ses compétences, sans être dans la sur-stimulation.

Avec ce matériel, l’enfant sera en capacité de :

  • Classer et élaborer un raisonnement
  • Nommer des concepts
  • Affiner l’usage de ses mains
  • Se développer socialement
  • Se corriger seul, recommencer et donc apprendre en toute autonomie

Le matériel Montessori

Inspiré du matériel conçu par le médecin français Edouard Seguin, le matériel Montessori est là pour éveiller le sens des enfants. Ainsi, il s’agira de matériaux naturels, avec des poids et des textures différentes. Bien évidemment, il sera adapté aux mains des enfants qui pourront s’en servir en toute autonomie. Il a également la capacité de permettre aux enfants de comprendre par eux-mêmes lorsqu’il y a des erreurs.

Quelques exemples : les mobiles, les hochets, les lettres rugueuses, les clochettes isolant chacune des notes, les cadres de boutonnage…

Zoom sur les périodes sensibles

« Une période sensible est une période particulière et limitée dans le temps pendant laquelle l’enfant est inconsciemment et irrésistiblement sensible à certains aspects de son environnement, en excluant d’autres »  Emmanuelle Opezzo, diplômée de l’Association Montessori Internationale, et auteure du livre Vivre la pensée Montessori à la maison, ed. Marabout.

Les périodes sensibles correspondent donc à des moments de la vie où l’enfant apprend une compétence. Ces périodes sont transitoires. Si l’enfant n’apprend pas durant ces périodes, l’apprentissage restera possible, mais sera plus complexe.

Durant une période sensible, votre enfant portera une attention particulière à des objets ou des activités. Il aura un fort besoin de satisfaire sa curiosité.

Il existe 6 types de périodes sensibles :

  • La période sensible de l’ordre, de la naissance à environ 6 ans. L’enfant remet tout en place, identifie au moindre coup d’œil les objets qui ne sont pas à leur place.
  • La période sensible de la coordination des mouvements, entre environ 1 an et demi et 4 ans. Il va vouloir faire seul certains mouvements comme boire au verre par exemple.
  • La période sensible du raffinement des sens, entre environ 1 an et demi et 5 ans. Il s’interroge beaucoup sur ce qui l’entoure, et aime sentir et toucher.
  • La période sensible du langage, entre environ 2 ans et 6 ans. Cette période particulière chez l’enfant lui permet d’assimiler toutes les langues couramment parlées dans son environnement par l’action de son esprit absorbant. Cette faculté s’estompe progressivement après 6 ans. Ensuite, la langue ne s’assimilera plus, mais s’apprendra, ce qui est beaucoup plus difficile.
  • La période sensible du comportement social, entre environ 2 ans et demi et 6 ans. Durant cette période, l’enfant est intéressé par les règles de la société, mais également par celles des relations sociales telles que la politesse, les règles des repas, etc.
  • La période sensible des petits objets / de la sensibilité aux petits détails, au cours de la deuxième année.

Info

Attention, ces âges sont indicatifs. Comme on aime le rappeler sur ce blog, chaque enfant est différent et les périodes sensibles peuvent également s’entremêler

Si vous n’arrivez pas à déceler la période sensible de votre enfant et que vous n’êtes pas en mesure de répondre à sa soif d’apprentissage, alors celui-ci peut réagir violemment, ce qui s’apparente à ce qu’on appelle couramment « un caprice ».

« Les caprices sont l’expression d’une perturbation intérieure, d’un besoin insatisfait, à l’état aigu. Ils représentent une tentative de l’âme pour réclamer, pour se défendre ».  Maria Montessori

Comment stimuler l’enfant pendant sa période sensible ?

Tout passe d’abord par l’observation. Ensuite, vous pouvez lui présenter le matériel et les situations adéquates pour répondre à ses besoins. Quelques exemples par période :

  • ordre : veillez à ce que la maison et les objets du quotidien soient rangés toujours au même endroit, et proposez à votre enfant de trier, de créer des imagiers en classant leur contenu par catégorie.
  • coordination des mouvements : faites-lui faire des activités de la vie pratique, avec des accessoires adaptés à sa taille (lacets, boutonnières, balayage, épluchage, etc.)
  • raffinement des sens : faites-lui reconnaître des odeurs, des objets en les touchant les yeux fermés…
  • langage : parlez-lui sans oublier de lui expliquer des mots compliqués, lisez-lui des livres avec une bonne qualité de vocabulaire, proposez un jeu d’histoires séquentielles à remettre dans l’ordre.
  • comportement social : vous pouvez lui présenter des règles de vie en famille (un petit tableau avec le déroulé des activités et leurs horaires : dîner, brossage de dents, lecture et au lit !) et lui proposer de dire « s’il-te-plaît » et « merci ».
  • petits objets : lui donner, sous surveillance (risques de suffocation) des petits objets à manipuler. Cette période va aussi éveiller sa faculté à contrôler son esprit et à travailler sa concentration. C’est pourquoi vous pouvez opter pour des activités comme le Mémory, excellentes pour exercer sa concentration.

Pour finir, l’un des points essentiels de la pédagogie Montessori est d’encourager l’autonomie et l’initiative chez l’enfant. Comment ? En lui montrant, puis en s’effaçant pour le laisser vous imiter. Vous interviendrez si, et seulement si, il en fait la demande. En effet, si en cas de blocage ou d’échec, vous aidez votre enfant sans avoir attendu qu’il réessaye, cela sera pour lui synonyme d’échec et pourrait engendrer une perte de confiance en lui.

*qui se rapporte à la perception consciente de la position ou des mouvements des différentes parties du corps.

 Si vous êtes sensible à la pédagogie Montessori, nous vous invitons à lire notre article sur les hochets Montessori.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>