Produits du quotidien, attention au Bisphenol A !

Vous avez sûrement déjà entendu parler du Bisphenol A. Déjà interdit dans les contenants alimentaires destinés aux bébés depuis le 1er janvier 2013, il en reste néanmoins dans de nombreux autres articles. L’UFC Que choisir tire encore une fois la sonnette d’alarme dans un communiqué du 12/02/2015.  Il est depuis le 1er janvier 2015 interdit dans tous les produits alimentaires. Mais si la mise sur le marché est arrêtée, reste tout le stock qui garnit encore les rayons de nos supermarchés. Canettes et surtout boites de conserve… il est possible qu’il y en ait encore dans des produits du quotidien jusqu’à ce que ces stocks soient écoulés.

Les effets sur la santé

Le bisphenol A ou BPA interroge la communauté scientifique, il est actuellement étudié dans de nombreux laboratoires à travers le monde.  Ses effets sur l’homme ne sont pas prouvés pour le moment mais des études révèlent déjà des réactions inquiétantes chez des mammifères.

L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail )  est mobilisée sur la question du bisphénol A depuis 2008.

Selon l’agence, il agirait comme un perturbateur endocrinien. En bref, sa molécule ressemble tellement aux oestrogènes (hormone sexuelle féminine) que notre organisme en serait tout troublé. Le risque le plus important serait de provoquer des tumeurs.

Les risques pour mon bébé

Des scientifiques du Penn State College of Medicine ont mené une recherche sur plus de 300 enfants. Un sifflement respiratoire chez des enfants de 6 mois dont les mères sont fortement contaminées par le bisphénol A  a été observé : une gêne provoquée par un rétrécissement des voies aériennes. Cette contraction spontanée des bronches est d’ailleurs l’un des symptômes de l’asthme.

De plus des études sur l’animal (non encore confirmées chez l’homme) ont montré 4 effets sur leur descendance : prise de poids et cholestérol, dispositions accrues dans le développement du cancer, altération des fonctions d’apprentissage et de mémoire, perturbation des cycles des femelles. L’Anses a conclu à l’existence d’effets avérés chez l’animal et d’autres effets suspectés chez l’Homme : sur la reproduction, le métabolisme et les pathologies cardiovasculaires.

Dans quels produits est-il présent ?

Le bisphénol A est un revêtement solide à température ambiante. Il permet d’isoler le produit de son contenant. Cela permet d’éviter que l’acidité de l’aliment n’attaque les parois. 80% de l’exposition de la population au BPA est due à l’alimentation. Les boites de conserve représentent à elles seules 50% de l’exposition par les aliments. L’eau des fontaines à eau (en bonbonnes de polycarbonate) en est un autre exemple. Comme toute matière polymère (ou plastique), lorsque sa température augmente, le BPA commence à fondre. C’est là que le réchauffage de certains produits peut présenter des risques. 

Il est également présent dans les emballages plastiques tels que bouteilles d’eau, de lait, couverts et verres en plastiques et ustensiles de cuisine: mixeur, douille à pâtisserie, pichet, bac de réfrigérateur, boite micro-onde, cuve d’autocuiseur… Il entre aussi dans la fabrication des tickets de caisse. S’il est difficile de bannir complètement ces objets de notre quotidien, on peut néanmoins avoir conscience de leur présence en en étant informé, afin de mieux y prendre garde.

Conseils des Miss Cocoon

  • évitez de consommer les boites de conserve abîmées (rayées, usées par exemple)
  • évitez de réchauffer un produit dans sa boite de conserve ou encore un plat pour bébé dans un contenant plastique au micro-ondes.
  • repérez les emballages:  il n’y a pas de signe distinctif pour le bisphenol-A, le pictogramme 4414951_triangle-bpa-ok “autres plastiques” est présent sur les emballages pouvant en contenir, d’autant plus s’il est accompagné des lettres PC (polycarbonates).
  • dans la mesure du possible, évitez le stockage prolongé de vos produits dans le bac du réfrigérateur et autres contenants pouvant contenir du bisphenol
  • préférez les autocuiseurs avec des cuves en métal
  • Cliquez ici pour consulter l’article UFC Que Choisir.

 

Pour en savoir plus…
Documents publiés par l’Anses – Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail
Articles publiés par le magazine Sciences et Avenir
Article publié par www.actu-environnement.com, expliquant les différentes interprétations entre l’EFSA (autorité européenne de sécurité des aliments) et l’Anses
Article publié par L’Usine Nouvelle sur le lobbying exercé par l’industrie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>