Nouveau carnet de santé : qu’est-ce qui a changé ?

Depuis le 1er avril 2018, de nouveaux carnets de santé sont entrés en vigueur. Ces carnets, délivrés gratuitement au moment de la naissance, accompagnent nos enfants et permettent de renseigner tous les événements concernant leur santé. Cette actualisation, décidée par le ministère des Solidarités et de la Santé, vise notamment à enrichir les messages de sensibilisation et de prévention, sur la base des recommandations du Haut conseil de la santé publique (HCSP) depuis la dernière mise à jour du carnet de santé en 2006. Petit tour d’horizon de ce qui a changé par rapport à l’ancien modèle…


Nouvelles courbes de croissance

Ces courbes, établies par l’Inserm, ont été réalisées à partir de la surveillance de 261 000 enfants, avec la collaboration de médecins généralistes et de pédiatres répartis sur tout le territoire de France métropolitaine. Il était temps de les mettre à jour : les anciennes courbes avaient été tracées en 1979 ! Des documents complémentaires et des outils d’aide à l’interprétation des courbes de croissance devrait être mis en ligne par l’Inserm dans le courant de l’année.

L’indice de masse corporelle (IMC), ainsi que la taille des parents seront désormais prises en compte, afin d’établir la taille cible de l’enfant.

Info Cocoon : si les courbes de croissance de l’Organisation Mondiale de la Santé, datant de 2006, ne paraissaient « pas optimales », selon l’Inserm, pour les adopter dans les carnets de santé français, leur but était entre autres d’établir le nourrisson allaité comme modèle international pour la croissance et le développement de l’enfant, sur la base de données provenant de plusieurs pays. En effet, les courbes de poids présentes dans nos anciens carnets de santé n’étaient pas représentatives pour un enfant allaité, car conçues en observant des enfants principalement alimentés avec du lait de vache pour nourrissons. Qu’en est-il des nouvelles courbes ? Nous n’avons pas trouvé d’information précise sur le pourcentage d’enfants allaités ou non. Si vous allaitez, sachez que les courbes de l’OMS sont disponibles ici. Elles permettent de suivre la croissance de semaine en semaine pendant les 3 premiers mois de vie du bébé, contrairement aux courbes françaises qui sont calibrées de mois en mois.

Mise à jour des messages de prévention

Des messages de prévention et des recommandations ont été ajoutées dans les nouveaux carnets de santé entrés en vigueur. En voici quelques exemples :

  • Utiliser des biberons garantis sans bisphénol A,
    Sachez que quelques marques nous donnent aujourd’hui la possibilité de faire un « retour » au biberon en verre : plus durable et plus sain !
  • Eviter de mettre un enfant de moins de 3 ans dans une pièce où la télévision est allumée (même s’il ne la regarde pas),
  • Utiliser un lit à barreaux sans tour de lit et faire dormir, si cela est possible, le bébé dans la chambre de ses parents pendant les six premiers mois au minimum,
  • En cas d’exaspération : couchez votre bébé dans son lit (sur le dos), quittez la pièce et demandez l’aide d’un proche (famille, ami, voisin…) ou d’un professionnel.

Pour le Ministère de la Santé, « interagir directement avec votre enfant est la meilleure façon de favoriser son développement », et nous ne pouvons qu’acquiescer !
Pour rappel, 2 démarches de prévention intéressantes concernant l’utilisation des écrans : la règle 3-6-9-12, et celle des 4 temps sans écrans, que nous vous invitons à parcourir.

Certains allergènes et produits chimiques présents dans l’environnement quotidien sont potentiellement toxiques pour les bébés. Des recommandations permettant de limiter les risques sur la santé ont donc été ajoutées par rapport à l’édition de 2006 : aérer le domicile 10 minutes chaque jour, réduire le nombre de produits d’entretien et préférer les produits à composant unique, ne pas utiliser de parfums d’intérieur, d’encens ni de bougies, utiliser des jouets et articles de puériculture homologués CE ou NF et éviter l’utilisation de produits cosmétiques dans les 1ers mois, tant pour le bébé que pour ses parents.

Info Cocoon : petit rappel de la brochure que nous aimons diffuser sur les bons gestes à adopter pour un environnement sain, tant pendant la grossesse, qu’avec bébé ! Pour la consulter, cliquez ici.

Recommandations vaccinales

Les nouvelles recommandations vaccinales ont également été ajoutés à ce nouveau carnet de santé. En effet, chez les nourrissons né depuis le 1er janvier 2018, les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’Haemophilus influenzae de type b, l’hépatite B, le pneumocoque, le méningocoque C, la rougeole, les oreillons et la rubéole sont devenus obligatoires.

Comme pour le carnet précédent, la copie des deux doubles pages a valeur de certificat de vaccination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>