L’haptonomie : quand papa et maman communiquent avec bébé in utéro

L’haptonomie est une méthode permettant aux parents de communiquer avec leur bébé dès le 2ème trimestre de grossesse. Comment cela fonctionne ? Quand débuter ? Combien ça coûte ? On vous dit tout !

Inventée par le docteur néerlandais Frans Veldman, cette technique consiste à établir une communication avec son bébé, par le toucher et par des pressions. Ce dernier va les ressentir à travers la paroi du ventre et de l’utérus de sa mère et y répondre. Vous pouvez débuter l’haptonomie dès que la maman commence à sentir son bébé bouger.  Plus vous commencerez tôt, mieux vous maîtriserez les différentes techniques. Nous vous conseillons donc de ne pas trop tarder pour débuter.

Cette méthode a pour avantage d’impliquer le papa qui va alors créer une véritable relation avec son enfant. Mieux encore : grâce à leur voix, les papas ont un avantage sur les mamans puisqu’en effet, bébé perçoit davantage les sons graves…

En pratique

Vous serez seuls avec votre praticien qui vous indiquera les gestes à faire. Effectivement, le but même de l’haptonomie étant de créer un lien fort et intime avec son bébé, les cours collectifs sont évités. Au début, vous allez apprendre à effectuer de légères pressions sur le ventre de la maman pour inviter le bébé à y répondre. Celui-ci va se rapprocher tout doucement de vos mains. Au fur et à mesure des séances, et d’une pratique régulière à la maison, cela se fera plus naturellement, plus rapidement et vous apprendrez à connaître les réactions de votre bébé. Il est fortement conseillé d’associer la parole aux gestes.

Au fil des séances, vous découvrirez également des gestes qui soulageront la maman pendant la grossesse et le jour J. L’haptonomie va entre autres aider la future maman à mieux visualiser ce qui se passe dans son corps au moment de l’accouchement, notamment le chemin que va parcourir son bébé. Jusqu’au bout, le papa sera impliqué et pourra aider la future maman à supporter les contractions et guider son bébé pour descendre dans l’utérus.

Après la naissance, il vous est souvent proposé une séance  qui permet aussi de prévenir le baby-blues et d’aider la maman pendant la période dîtes de la suite de couches. Il s’agit là de décharger toutes les émotions liées à votre accouchement. Vous pourrez également continuer l’haptonomie jusqu’aux premiers pas de votre enfant, ce qui permettra de lui apporter un sentiment de sécurité, de l’apaiser, et de continuer le travail que vous aviez débuté avant sa naissance. Au programme : comment porter son bébé, l’apprentissage de la motricité… Les séances post-natales sont ainsi au nombre de 4 :

  • Suite de couches
  • Entre 3 mois1/2 et 4 mois
  • 9 mois
  • Après l’acquisition de la marche.

Une histoire de feeling !

Il est important que vous soyez à l’aise avec le praticien et que sa façon de vous transmettre la pratique de l’haptonomie vous parle. En effet, la formation, si elle est identique pour tous, est dispensée à un panel de professionnels de santé dont les métiers de base sont variés (pédiatres, psychomotriciens, psychologues, sages-femmes, etc.). Et en tant que personnes, chacun aura sa façon de retransmettre cette pratique, qui est très concrète et doit vous apporter de réels outils. Ainsi, si vous le pouvez, renseignez-vous au sujet de l’haptothérapeute avant de débuter.

Info Le coût d’une séance est très variable d’un praticien à un autre, il est en moyenne entre 50€ et 60€. Cela peut donc représenter un budget important ! Si vous avez à cœur de tenter cette pratique, pourquoi ne pas la mettre sur votre liste de naissance et ainsi vous la faire offrir par vos proches ? Sachez aussi que la sécurité sociale rembourse 7 séances d’haptonomie (hors dépassement – au titre de la préparation à l’accouchement si et seulement si elles sont dispensées par une sage-femme ou un médecin).

Info Pour trouver un haptothérapeute dans votre région, renseignez-vous auprès de votre maternité ou consultez la liste des praticiens sur  le site www.haptonomie.org

Passons maintenant la parole à de jeunes parents qui ont testé l’haptonomie :

la maman :
guillemets-ouverture Notre première séance d’haptonomie restera gravée dans ma mémoire. En effet, si je sentais des « trucs » se passer dans mon ventre jusqu’ici, j’ai enfin senti très distinctement notre bébé répondre aux pressions exercées et bouger d’une main à l’autre comme nous l’y invitions. Un moment magique ! Par la suite, les postures apprises avec mon mari m’ont réellement soulagé au fil de la grossesse pour décambrer mon dos, moins sentir le poids du bébé sur l’avant… Nous avons vite vu l’intérêt de les pratiquer régulièrement à la maison ! Je vivais cela comme des instants privilégiés où il prenait soin de moi et où nous prenions tous deux contact avec notre bébé.guillemets-fermeture

le papa :
guillemets-ouverture
J’ai participé avec beaucoup d’intérêt à toutes les séances d’haptonomie faites avec ma femme, notamment car nous avons eu un très bon feeling avec la praticienne. Il est important de se sentir à l’aise, car les séances touchent à une certaine intimité du couple de futurs parents. En tant que mari, j’ai particulièrement apprécié de pouvoir être associé à l’ensemble des techniques, et de pouvoir établir une communication avec mon bébé, assez tôt dans la grossesse. La praticienne a souvent parlé d’équipe à 3 (papa, maman, bébé) et notamment lors des séances tournées plus spécifiquement vers la préparation à l’accouchement. Avec l’haptonomie, le papa n’est pas uniquement  à côté de la future maman, en train de la soutenir moralement, mais il est partie prenante, physiquement parlant, lors de la grossesse, ainsi que pour l’accouchement.guillemets-fermeture

2 thoughts on “L’haptonomie : quand papa et maman communiquent avec bébé in utéro

    1. Bonjour Sophie,

      En ce moment et jusqu’au 31 décembre, le code promo NOELCOCOON15% vous permet de bénéficier de 15% sur tout le site :-)

      Bonne journée,

      Les Miss Cocoon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>