Les mobiles Montessori

A la naissance, le bébé ne peut pas encore attraper d’objets. En revanche, pour répondre à sa soif de découverte, il peut observer. Partant de ce principe, Maria Montessori a imaginé différents jeux d’observation répondant aux capacités cognitives des tout-petits. Zoom sur les mobiles.

A quoi vont-ils servir ?

A l’aide des mobiles, le nourrisson développe ses capacités visuelles : distinction des détails, de la profondeur, des couleurs… En réponse à cette stimulation visuelle, il mettra son corps en mouvement. Il apprendra également qu’il peut, seul, parvenir à maîtriser un mouvement. Enfin, les mobiles seront d’une grande aide à sa concentration.

Quel mobile et à quel âge ?

La pédagogie Montessori présente 5 mobiles : le mobile de Munari, le mobile des octaèdres, le mobile de Gobbi, le mobile des danseurs, et enfin le mobile figuratif.

Ils seront proposés au bébé dans cet ordre et progressivement, dès l’âge de 3 semaines et jusqu’à ses 5/6 mois. Ces mobiles devront être placés à 25 cm de lui environ, pour lui permettre de bien les distinguer. Lorsqu’il se désintéressera d’un mobile, vous pourrez alors lui présenter le suivant.

Astuce Cocoon : Le mobile doit être placé au niveau de la poitrine de votre bébé. Pour choisir son emplacement idéal , allongez-vous à sa place et demandez à un tiers de placer un mobile à 20-25 cm au-dessus de vos yeux, puis décalez-le de quelques centimètres vers le bas. Cela permettra à votre bébé de profiter au maximum de son mobile tout en ayant une bonne position du dos et du cou.

Info   Le mobile doit être accroché dans l’espace d’activités de l’enfant et non au-dessus de son lit. En effet, il est préférable de distinguer « l’espace jeu » de « l’espace        sommeil », pour ne pas perturber son endormissement.

  1. Le mobile de Munari

Il est à présenter en premier à Bébé (dès 3 semaines) car il est parfaitement adapté à ses capacités visuelles, dans un premier temps limitées. En effet, au début de sa vie, la vue du bébé est trouble mais il peut tout de même distinguer la lumière, les mouvements, les formes et les éléments très contrastés. C’est pourquoi, ce mobile, de par ses ses couleurs contrastées (noir et blanc), va attirer son regard qui, au fur et à mesure, portera également son intérêt sur les différentes formes géométriques.

  1. Le mobile des octaèdres

Vers 6 semaines, le nourrisson n’a pas encore la capacité de distinguer des teintes qui se ressemblent. En revanche, il fait très bien la différence entre plusieurs couleurs  vives. L’objectif de ce mobile est donc de lui permettre d’observer les couleurs, tout en lui apprenant la notion des volumes.

  1. Le mobile de Gobbi

Vous pouvez le présenter à votre bébé vers 2/ 3 mois,  quand il distingue mieux les nuances de couleurs, car tout l’enjeu de ce mobile est de proposer un dégradé d’une même couleur, du plus foncé au plus clair. Il va lui permettre de se mouvoir pour toucher du bout des doigts ces boules de couleur suspendues au-dessus de lui. Ce mobile lui apprendra également la profondeur de champ.

  1. Le mobile des danseurs

Vers 3-4 mois, Bébé s’amusera beaucoup avec le mobile des danseurs ! Premier pas vers une représentation figurative, ce mobile est réalisé à partir d’un papier irisé, ou holographique,  qui renvoie naturellement la lumière. De plus, très léger, il s’activera au moindre mouvement d’air, donnant l’impression que les personnages dansent, et incitant Bébé à bouger lui aussi.

  1. Le mobile figuratif

Ce mobile représente quelque chose de réel (des papillons, des oiseaux, des insectes) que l’on peut observer dans les airs. Il est donc à proposer en dernier.

Combien de temps mon bébé peut-il s’amuser avec ces mobiles ?

Bien entendu il n’y a pas un délai précis, cela dépend de votre enfant et de son âge. Sachez cependant que pour un tout petit, quelques minutes suffisent. Si on lui demande trop, son cerveau va produire du cortisol, l’hormone du stress, en grande quantité….

L’idéal est donc que vous restiez près de bébé pour l’observer. Lorsqu’il commence à s’agiter ou à tourner la tête, il est alors temps de stopper l’activité.

Pourquoi un mobile Montessori plutôt qu’un mobile classique ?

Les mobiles Montessori accompagnent mieux le développement du bébé. En effet, avec les mobiles qui tournent lorsqu’on les active, le nourrisson, qui ne peut pas réaliser que le mouvement est artificiel, ne comprendra pas pourquoi d’un coup le mobile arrête de tourner et pourra en conséquence se mettre à pleurer. De même si vous proposez à votre enfant un mobile lumineux et musical : il sera trop sollicité et au final se fatiguera sans pour autant avoir acquis de nouvelles compétences.

Comment les réaliser ?

Si vous souhaitez proposer des mobiles d’inspiration Montessori à votre bébé, n’hésitez pas à télécharger notre kit « Les mobiles Montessori à faire soi-même ». A l’intérieur, nous vous donnons toutes les clés pour les concevoir ! Pour en savoir plus, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>