Ce qu’il faut savoir sur les huiles essentielles pendant la grossesse

Nous avons trop souvent entendu ou lu que les huiles essentielles sont à bannir complètement pendant la grossesse et l’allaitement. Pourtant, certaines d’entre elles seraient même conseillées pour apaiser des maux bien connus des femmes pendant ces périodes : troubles du sommeil, jambes lourdes, courbatures, etc. Les Miss Cocoon ont fait des recherches pour vous, et ont demandé l’avis de spécialistes !

Quelles huiles sont à éviter totalement ?

Nous nous sommes en effet aperçu que certaines huiles sont à fuir : celles qui contiennent des cétones (comme la sauge officinale ou la mente poivrée) sont abortives et neurotoxiques ; ainsi que celles contenant des phénols (origan compact ou clou de girofle par exemple), qui peuvent entraîner des brûlures de la peau et des muqueuses.


Mais elles ne le sont pas toutes, loin de là, certaines pourront même se révéler bien utiles pour vous. Afin d’identifier facilement les huiles qu’il ne faut pas utiliser, cliquez ici.

Les huiles essentielles, oui, mais avec précaution !

Notre règle d’or se résume à être particulièrement prudente pendant le 1er trimestre de grossesse (pas d’automédication, sur prescription par un spécialiste uniquement !), et à demander un avis médical. Il est important de bien respecter les posologies prescrites et de ne pas aller au-delà.

Qu’en pensent les spécialistes ?

Questions à Danièle Festy, pharmacienne, auteure de Se soigner pendant la grossesse et l’allaitement avec les huiles essentielles (Editions Leduc) et à Bérengère Arnal, gynécologue-obstétricien phytothérapeute, auteure des rubriques phytothérapie et oligothérapie dans le livre 9 mois sans médicaments de Christelle Mosca (Editions Hachette Pratique), et responsable pédagogique du Diplôme Universitaire de Phyto-Aromathérapie de la Faculté de Médecine Paris 13 de 1997 à 2012.

A votre avis, pourquoi entend-on si souvent, même chez certains médecins, que les huiles essentielles sont à éviter totalement pendant cette période ?
Danièle Festy : Les médecins aromathérapeutes savent évidemment que certaines huiles essentielles prises dans certaines conditions sont parfaitement compatibles avec la grossesse, l’accouchement et l’allaitement, ceux qui soutiennent l’inverse ne les connaissent pas : la formation en aromathérapie est une spécialisation facultative après les études tout comme n’importe quelle autre.
Bérengère Arnal : L’important est de réserver la prescription des huiles essentielles au médecin avisé et de ne pas prôner l’auto-médication durant la grossesse et l’allaitement. En raison d’un manque d’études cliniques sur l’incidence des huiles essentielles sur le fœtus durant la grossesse et sur le bébé au cours de l’allaitement, il y a lieu le plus souvent d’appliquer le principe de précaution et de ne pas encourager leur utilisation. Il faut rappeler que les huiles essentielles sont toutes déconseillées chez l’enfant de moins de trois ans sans avis médical, Cet avertissement s’applique d’autant plus au fœtus et au nourrisson. On sait que l’on retrouve dans le sang de la maman, à des concentrations non négligeables, les principes actifs des huiles essentielles appliquées par voie trans-cutanée. De ce fait, je reste très prudente, je ne donne aucun traitement aromathérapique par voie orale chez la femme enceinte ou allaitante. Je privilégie la voie olfactive avec certaines essences pures et la voie trans-cutanée avec certaines essences diluées à 5% sur de petites zones. Je privilégie l’utilisation des hydrolats aromatiques par voie orale.

Quelles sont les 3 huiles essentielles phares que vous conseillez d’utiliser pendant la grossesse et l’allaitement, et quels maux soulagent-elles ?
Danièle Festy : 3 ! ce n’est pas beaucoup. Citons l’arbre à thé pour traiter toute mycose, quelle que soit sa localisation (dans le vagin par exemple), le ravintsara pour ses propriétés antivirales tous azimuts (rhume, grippe, herpès…), la lavande vraie, véritable panacée universelle, aussi bien en cas de bobo, blessure, piqûre, brûlure, dermatite, que de troubles du sommeil, d’une hypertension…
Bérengère Arnal : Contre les nausées de début de grossesse, je conseille de respirer de l’huile essentielle pure de citron jaune, Citrus limonum, plusieurs fois par jour. Il est possible de déposer une goutte d’huile essentielle sur un point situé à trois travers de doigt au-dessus du pli du poignet puis de masser ce point.
Pour les femmes anxieuses, je propose la verveine odorante, Lippia citriodora. Mettre 1 goutte d’huile essentielle de verveine odorante sur un mouchoir en papier et l’inhaler 3 à 4 fois dans la journée et à la demande en cas d’un surplus d’anxiété.

En cas de jambes douloureuses, gonflées et de crampes musculaires, on peut associer les HE de citron jaune et lavande vraie, Lavandula angustifolia. Tapoter doucement les jambes de bas en haut avec la préparation suivante : huile essentielle de citron 2g, huile essentielle de lavande 1g, dans 60ml d’huile végétale de calophylle, Calophyllum inophyllum
En fin de grossesse, les douleurs de type canal carpien, peuvent être améliorées par l’application trois fois par jour sur la zone douloureuse, d’un gel de silicium organique et masser en alternance avec le mélange suivant : huile essentielle de gaulthérie couchée, Gaultheria procumbens 3g dans 60 ml d’huile de calophylle.

Y a-t-il d’autres alternatives naturelles pour soulager ces maux courants, pour les femmes qui ne seraient pas sereines à l’idée d’utiliser les huiles essentielles ?
Bérengère Arnal : La phytothérapie, l’homéopathie, l’oligothérapie, l’acupuncture… toutes les médecines naturelles, pratiquées par un médecin averti, peuvent être proposées aux femmes enceintes ou allaitantes.

Quelle est la différence entre aromathérapie et phytothérapie ?
Danièle Festy : La phytothérapie utilise les plantes, arbres dans tous leurs états : tisanes, poudres, extraits secs, alcooliques, glycérinés, teintures-mères des homéopathes. Bérengère Arnal : L’aromathérapie est une branche de la phytothérapie, celle qui utilise les huiles essentielles en thérapeutique.
Danièle Festy : L’aromathérapie est l’usage des seules molécules aromatiques extraites des quelque 300 plantes riches en « essences » (très odoriférantes) parmi les milliers de végétaux sur cette terre, obtenues par entraînement à la vapeur d’eau. Bérengère Arnal : C’est le cas le plus souvent. Les huiles essentielles des zestes d’agrumes sont recueillies après expression à froid du zeste.
Danièle Festy : Les huiles essentielles ont des compositions chimiques totalement différentes de celles des autres extraits et donc des propriétés et applications thérapeutiques également bien à part.
Bérengère Arnal : Je trouve intéressant de proposer le totum de la plante, en prescrivant de façon couplée l’huile essentielle et la plante (infusion, poudre ou nébulisat) pour une action thérapeutique renforcée et une meilleure tolérance de l’huile essentielle.

Quelles sont les 3 plantes phares que vous conseillez d’utiliser en phytothérapie pendant la grossesse et l’allaitement, et quels maux soulagent-elles ?
Bérengère Arnal : Préventivement ou en cas de contractions utérines, je propose d’associer l’aubépine, Crataegus oxyacantha, à la prise de magnésium. (infusion 25g de sommités fleuries pour un litre d’eau, boire une tasse six fois par jour ; 1g de poudre totale séchée micronisée en 3 prises par jour ; 600mg de nébulisât en 3 prises par jour). L’aubépine sera efficace de plus dans les cas d’anxiété et/ou d’insomnie.
Contre les douleurs, nausées et ballonnements liés à une colite spasmodique et pour une action anxiolytique, je conseille de la mélisse, Melissa officinalis. (infusion 20g de feuilles sèches pour une litre d’eau, boire une à deux tasses trois fois par jour ; 2g de poudre totale séchée micronisée en 3 prises par jour ; 750mg de nébulisat en 3 prises par jour).
En cas de chute de la sécrétion lactée, le galéga, Galega officinalis, qui sera aussi diurétique est traditionnellement utilisé. (infusion de 20g de parties aériennes fleuries sèches pour un litre d’eau, à boire toute la journée ; extrait sec associé à du malt, Galactogyl(R) 1 à 2 cuillères à soupe trois fois par jour).

Retrouvez ces deux spécialistes sur leurs blogs

www.danielefesty.com
www.berengere-arnal.fr

110 thoughts on “Ce qu’il faut savoir sur les huiles essentielles pendant la grossesse

  1. Bonjour, je suis très inquiète, en effet, enceinte depuis 3 semaines, et ayant une bronchite depuis vendredi dernier, j’ai effectué 4 massages de baume du tigre au niveau de la poitrine afin de ne pas utiliser de corticoïdes, c’est après coup que j’ai lu que c’était dangereux Ds les premiers mois de grossesse, est ce rédhibitoire ? 4 massages seulement…peuvent ils provoquer une fausse couche ??
    Par avance merci pour votre réponse.

    1. Bonsoir,
      Nous allons vous contacter par email afin d’avoir plus d’informations pour mieux répondre à votre question car il existe 2 baumes du tigre différents. Nous reviendrons ensuite vers vous dans les meilleurs délais avec l’avis de spécialistes.
      Cordialement,
      Les Miss Cocoon

    2. Bonjour, je cherche á laisser un commentaire mais je ne trouve pas alors je réponds.
      Je cherche à joindre mmes arnal et festy par mail pour une question sur les effets des huiles essentielles pendant la grossesse.
      pour l’instant je ne sais pas si je suis enceinte, j’attends de pouvoir faire le test mais dans le cas ou j’aimerais avoir une réponse.
      Date de conception présumée 29 ou 30 septembre.
      Ovulation présumée 30 septembre.
      Le 9 octobre 2017, jai eu de violentes brulures et démangeaisons au niveau de la vulve et du vagin. Je fais régulièrement des mycoses et ça s’était arrêté pendant un temps mais ça semble reprendre depuis peu. J’étais suivie par une sage femme à cause de problèmes de douleurs vaginale à la pénétration qui m’avait conseillé lors d’épisodes de mycose d’appliquer une mixture comprenant 10ml d’huile de millepertuis, 5 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie et 5 g dhe d’arbre à thé. Ça marche plutôt bien, ça m’apaise. Et du coup, lundi 9 septembre j’ai voulu faire pareil sauf que je n’avais pas d’huile de mille pertuis donc j’ai mis dans de l’huile de tournesol 7 gouttes d’he lavande vraie et 7 g d’he d’arbre à thé (je pensais que ça seraitbplus efficace en augmentant un peu et j’avais vraiment tres mal). J’ai appliqué á plusieurs reprises d’affilée en massant pour faire pénétrer et soulager la douleur. Sauf que d’un coup j’ai eu peur que ça puisse être nocif pour l’embryon en construction qui est peut-etre en moi. J’ai essayé de trouver des info sur le net mais c’est pas facile, il n’y a pas d’études faites sur me sujet. Certains sites disent que ça peut engendrer un avortement spontané, d’autres que ça peut avoir des conséquences negatives sur le développement nerveux et neuronal du futur bébé. Du coup je suis un peu stressée et j’aimerais avoir des réponses. J’ai tellement peur de risquer de créer un trouble permanent a mon enfant (je ne prends aucun medicament meme sil est écrit que l’on peut le prendre pendant la grossesse, je fais attention a ce que je mange) et surtout étant psychologue j’ai peur de risquer de générer un trouble comme l’autisme ou une atteinte cognitive (je vois tellement d’enfant en retard cognitif et on narrive pas vraiment a définir dou ca vient que jen viens a present a émettre des hypotheses surement fausses).
      Merci

      1. Bonjour,
        Veuillez excuser le retard de cette réponse. Mesdames Arnal et Festy sont excessivement sollicitées et n’auront peut-être pas la possibilité de vous répondre. Nous imaginons que vous avez, depuis, réalisé votre test de grossesse, et espérons que vous avez pu être rassurée par un professionnel de santé compétent. En tout cas, les huiles essentielles de lavande vraie et d’arbre à thé ne font pas partie de la liste des HE totalement proscrites pendant la grossesse selon Danièle Festy. En revanche, vous devriez à nouveau consulter un spécialiste afin d’échanger sur le mélange dont vous nous parlez (5 gouttes de chaque huile semble beaucoup, car c’est très concentré !). Enfin, nous ne pouvons que vous rappeler de respecter scrupuleusement les posologies prescrites et de ne pas les augmenter sans avis médical.
        Nous restons à votre disposition,
        Les Miss Cocoon

  2. Bonjour

    Je suis a 4 mois de grossesse et depuis le début de ma grossesse j’utilise un mélange vinaigre blanc, eau huile esssentielle de pamplemousse pour faire le ménage de ma maison. Je mets environ 3 gouttes d’huiles essentielles pour 2 litre d’eau et vinaigre. Je n’ai jamais pensé que cela pouvait être nocif pour le foetus, au contraire je me disais que c’était plus sain que d’utiliser des produits du commerce, javel, ou autre désinfectant) quelles sont les risques que j’ai pu faire encourir a mon bébé? Cela m’inquiète.

    Merci de vos conseils.

    Cordialement

    1. Bonsoir Elodie,

      Soyez rassurée, 3 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse dans un mélange réalisé pour faire le ménage chez vous n’auront fait encourir aucun risque à votre bébé ! On parle ici d’utilisation médicale des huiles essentielles, par voie orale ou trans-cutanée notamment, ce qui n’est pas comparable.

      Espérant avoir répondu à votre demande, nous restons à votre disposition et vous souhaitons une très belle fin de journée,
      Les Miss Cocoon

  3. 5 eme mois de grossesse
    Suite à la grippe le dr m’a prescrit 5 jours d’augmentin et de cortisone car j’avais grosse toux et sinusite. Le traitement est terminé et je n’ai pas d’amélioration sur mon nez qui resté bouché ce qui m’empêche de dormir la nuit. Ça fait 4 semaines que j’ai ces désagréments et le manque de sommeil m’épuise.
    Que faire puisque mon nez est bouché je ne peux rien respirer.
    Merci de votre réponse.

    1. Bonjour,

      Ce blog est informatif et ne saurait remplacer une consultation médicale. Nous comprenons votre épuisement causés par ces désagréments mais ne pouvons vous donner ici de conseils médicaux. N’hésitez pas à consulter un spécialiste près de chez vous !

      Merci pour votre compréhension et à bientôt,
      Les Miss Cocoon

  4. Bonjour,

    Je suis dans mon 5ème mois de grossesse, j’ai déjà une fille de 4 ans scolarisée. Malheureusement dans sa classe les poux sont présents non stop, c’est pourquoi je lui applique tous les matins le répulsif anti-poux puressentiel : je touche et j’inhale donc ce produit tous les matins depuis le tout début de ma grossesse. Je suis maintenant inquiète, était-ce dangereux pour mon bébé en particulier lors du 1er trimestre de ma grossesse ?

    Je vous remercie par avance de votre réponse

    1. Bonjour Fanny,

      Veuillez excuser le retard de notre réponse, votre commentaire étant arrivé en « indésirable » sur notre site. Ne trouvant pas la composition du produit sur le site de la marque, nous ne pouvons vous répondre de manière précise. Pourriez-vous nous l’envoyer par email ou via le formulaire de contact de notre site internet ? Nous allons vérifier auprès de professionnels de santé et vous répondrons directement. Nous restons à votre disposition et vous souhaitons une très belle fin de journée,

      Les Miss Cocoon

  5. Bonjour

    Je suis a 11 sa de grossesse j ai de forte nausée qui en devienne insupportable .puis je prendre de huile de citron ??

    Ayant une infection a une dent puis appliquer du tea tree sur ma dent infecté

    Merci de votre reponse

    1. Bonjour Charline,

      Veuillez excuser notre réponse tardive, nous nous renseignions auprès de professionnels. Vous pouvez tout à fait prendre de l’huile essentielle de citron pour la respirer afin de soulager vos nausées.
      Pour ce qui est de votre infection dentaire, vous pouvez effectivement mettre du tea tree sur votre dent mais seulement quelques jours, pas sur le long terme.

      Encore désolée pour ce retard de réponse.
      Nous vous souhaitons une belle grossesse.

      Les Miss Cocoon

  6. Bonjour,

    J’allaite mon fils de 2 ans, et oui toujours, et hier ayant des douleurs dentaires j’ai utilisé une goutte d’huile essentielles de clou de girofle, trois fois dans la journée et ayant des maux de tête au coucher de l’huile essentielle aromaforce (lavande, eucalyptus, menthe poivrée, romarin,etc…).
    Pendant la nuit et ce matin il a vomi.
    Est ce lié ?

    Cordialement

    1. Bonjour Vanessa,

      Toutes nos excuses pour ce retard de réponse. Ce blog est informatif et ne saurait remplacer une consultation médicale. Nous ne pouvons pas établir de diagnostic.N’hésitez pas à consulter un spécialiste près de chez vous !

      Merci pour votre compréhension et à bientôt,
      Les Miss Cocoon

  7. Bonjour,
    Je suis à 9 SA de grossesse, et je viens de m’apercevoir que les granules (MANKA) pour mon aspirateur étaient aux huile essentielles!!!………je suis assez paniquée car je n’en connais les conséquences??
    Compositions: huiles essentielles &00% naturelles de citron, jasmin, rose, bergamote, santal et ylang ylang

    Merci

    1. Bonjour Anne,

      Ne vous inquiétez pas, cela ne pose pas de problème.

      Nous vous souhaitons une belle grossesse.

      Les Miss Cocoon

  8. Bonjour,

    Je suis allée chez le coiffeur aujourd’hui et elle m’a fait un massage du cuir chevelu aux huiles essentielles pendant 2 minutes et je lui ai dit après que j’étais enceinte! Elle m’a alors dit que la prochaine fois elle ne me ferait plus de massage aux huiles essentielles car c’est déconseillé pendant la grossesse mais je ne le savais pas. Y a t il un risque pour mon bébé (je suis à 14SA+6)

    Je vous remercie par avance de votre réponse.

    1. Bonjour,
      Veuillez excuser le retard de notre réponse. Savez-vous de quelles huiles essentielles il s’agit et quelle en était la concentration ?
      Dans la mesure où cela était occasionnel, et que vous étiez à la toute fin de votre 1er trimestre, le risque pour votre bébé était faible.
      Nous restons à votre disposition et vous souhaitons une très belle journée,

      Les Miss Cocoon

  9. Bonjour,

    J allaite mon bebe et j ai eu un massage avec de l huile essentielle de pamplemousse diluée car tout le haut de mon dos etaient contractés. Est ce que cela pose un problème pour le bébé ?
    Combien de temps faut il pour que l huile essentielle disparaisse de notre sang et ne représente plus aucun danger pour bebe quqnd on allaite?
    Merci pour votre reponse.

    1. Bonjour,

      Nous allons vérifier auprès de professionnels de santé et vous répondrons directement au plus vite. Nous restons à votre disposition et vous souhaitons une très belle journée,

      Les Miss Cocoon

      1. Bonjour,

        Si le massage n’a eu lieu qu’un fois et si l’huile a été diluée cela ne pose pas de problème.
        Pour ce qui est de la durée de l’huile essentielle dans le sang, à priori cela serait de l’ordre de 48h à 72h.

        Nous vous souhaitons une belle journée.

        Les Miss Cocoon

  10. Bonjour,
    J’ai aspergé mon matelas d’un mélange dun litre d’eau, d un demi citron et de 30 gouttes de menthes des champs et je suis à 3 semaines de grossesse. Je viens de me rendre compte des dangers des huiles essentielles enceinte. La menthe serait donc neurotoxique et abortive. Jai mis du coup mon matelas au soleil quelques heures. Est ce vraiment dangereux pour mon bébé? Pensez vous qu’il faut que jevite de dormir dessus ce soir ? Combien de temps avant que mon matelas ne soit plus imprégné de ce mélange ?

    1. Bonjour Virginie,
      Nous allons vérifier auprès de professionnels de santé et vous répondrons directement au plus vite. Nous restons à votre disposition et vous souhaitons une très belle journée,

      Les Miss Cocoon

      1. Bonjour Virginie,

        Pour ne pas avoir de problème, il vous suffit de mettre une alèse en coton ou plastique et vous ne risquerez rien.

        Nous vous souhaitons une belle journée,

        Les Miss Cocoon

  11. Bonjour,

    Enceunte de 4mois et demi, j’ai utilisé à une seule reprise un gel assainissant aux huiles essentielles.

    Celui de la marque puressentiel. Voici la composition.
    .Nettoie les mains sans eau, sans savon, sans rinçage. 71,9% d’alcool végétal – 3 huiles essentielles (citron, lavandin, tea tree). Aloe Vera anti-desséchant.

    Qu’en pensez-vous ? Merci.

  12. Bonjour,

    je suis enceinte de 5 mois, j’ai utilisé un gel antiseptique de la marque Puressentiel. J’ai aspergé mes mains avec, puis, je les aient lavées, environ 10 min après, lorsque je me suis aperçue que c’était à base d’huiles essentielles.
    Voici la composition

    Nettoie les mains sans eau, sans savon, sans rinçage. 71,9% d’alcool végétal – 3 huiles essentielles (citron, lavandin, tea tree). Aloe Vera anti-desséchant.

    Qu’en pensez-vous?

    Merci

    1. Bonjour Sonia,

      Ne vous inquiétez pas, vous êtes dans votre 2ème trimestre de grossesse, vous pouvez donc utiliser certaines huiles essentielles. Le citron, le lavandin et le tea tree sont autorisés. De plus, cela fut une utilisation unique et non quotidienne. Nous vous souhaitons une belle grossesse. Les Miss Cocoon

  13. Bonjour.
    Je souhaite avoir un renseignement s’il vous plaît. Je suis assez inquiète, enceinte de 2 mois, depuis 3 semaines au boulot j’ai une collègue qui se met de l’huile essentielle sur le corps et du coup ca parfume vraiment la pièce de manière assez forte… je respire donc ces huiles toute la journée… est- ce aussi dangereux pour mon bébé ??
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

  14. Bonjour je suis enceinte d’un mois et j’ai utilisé plusieurs fois (4 environ ) de l’eau florale de sauge officinale en spray sur mes cheveux et mon visage est ce qu’il y a des risques pour le foetus ? J’ai lu qu’on pouvait utiliser les hydrolats puis ensuite qu’il n’y avait que celles de menthe poivrée et de sauge qui étaient déconseillées … par avance merci

    1. Bonjour,

      Enceinte, les hydrolats sont autorisés. L’utilisation que vous en avez faite était occasionnelle et ce n’est pas une utilisation par voie orale.
      Ne vous inquiétez pas.

      Nous vous souhaitons une belle grossesse.

      Les Miss Cocoon

  15. Bonjour, je vous ecris car très inquiète. Enceinte de 12 S.A, j’ai respiré 1 fois de la menthe poivrée (2 gouttes) + gaultherie (2gouttes) que mon mari s’est badigeonné suite à un rhume et mal de tête. Est ce que cela suffit pour mettre en danger le foetus? D’autres parts, est ce que le fait d’appliquer vos conseils du livre « je ne sais pas utiliser les huiles essentielles special enfant », tout en étant enceinte est dangereux pour moi? (Car j’ai un bébé qui est enrhumé) et je compte le soigner aux huiles essentielles. Je m’excuse pour ce long commentaire mais je suis vraiment inquiète. Merci d’avance pour vos futures réponses.

    1. Bonjour Marie,

      Ne vous inquiétez pas, respirer n’engendre pas de risque. En revanche, il ne faut pas utiliser ces huiles essentielles par voie cutanée ou orale.
      Pour l’ouvrage dont vous nous parlez, nous n’en sommes pas l’auteur. Nous vous invitons donc à contacter directement l’auteur, Danièle Festy, via son blog.

      En espérant vous avoir rassurée. Nous vous souhaitons une belle grossesse.
      Les Miss Cocoon

  16. Bonjour, enceinte à 7 SA, j’ai le nez bouché et une collègue a versé deux gouttes de menthe poivrée sur un mouchoir que j’ai déposé 5 mn sur mon bureau, sans l’inhaler directement mais le bureau sentait bien la menthe poivrée. Pensez-vous que cette épisode peut entraîner un risque pour le bébé ? Merci beaucoup

  17. Bonjour et merci pour votre article. J allaite mon fils d un an et utilise un shampoing qui contient de l he de pamplemousse, j ignorais totalement que cela n était pas sans danger.. Qu en pensez vous ? Merci

    1. Bonjour Saida.

      Ne connaissant pas le taux de dilution, il nous est difficile de vous répondre. Nous vous conseillons de prendre un avis médical. Les Miss Cocoon.

  18. Bonjour enceinte de 8sa j’ai utilisée de l’huile essentielle de tea tree sur ma levre supérieur. Je pense avoir fait une bêtise
    Est ce dangereux pour l’embryon?

    1. Bonjour Nora.
      Sans connaître la quantité, il nous est difficile de vous répondre. Dans le doute, nous vous conseillons de demander un avis médical.
      Nous restons à votre disposition.

      Les Miss Cocoon

  19. Bonjour, j’applique tous les soirs depuis 2 ans de l’huile essentielle de lavande vraie pure sur mon visage car j’ai de gros problèmes d’acné qui ont empiré avec ma grossesse (je suis enceinte de 5 mois). L’huile de lavande a vraiment aidé à réduire mon acné, c’est formidable après la quantité astronomique de traitements qu’ont m’a prescrits sans succès (je le dis car je sais que l’huile de lavande vraie n’est pas recommandée pour agir contre l’acné, mais moi ça marche !) Mon médecin et ma sage-femme m’ont dit qu’il n’y avait aucun danger pour le bébé (selon eux c’est un principe de précaution drastique : la plupart des médecins ne savent pas les effets que ça fait donc non catégorique) contrairement à tout ce que je lis sur Internet. Passé le cap des 3 mois je ne m’inquiétais plus puisque le risque de fausse-couche diminue de beaucoup. Pourtant aujourd’hui je me suis rendue en pharmacie pour m’acheter un nouveau flacon d’huile essentielle de lavande vraie sauf que la pharmacienne m’a fortement déconseillée toute utilisation d’huiles essentielles durant la grossesse car les conséquences peuvent être bien plus graves qu’une fausse-couche et indétectables sur le bébé lors des échographies (un problème que nous ne pourrions voir qu’à la naissance, une anomalie dans le sang du bébé, autisme ou autre (je résume en gros)). J’ai fait de nombreuses recherches sur Internet pour voir quels seraient les effets d’une utilisation quotidienne d’huiles essentielles sur le bébé après sa naissance mais sans succès. Pouvez-vous donc me donner votre avis ? Merci.

    1. Bonjour,

      Les médecins et sages-femmes ne sont pas tous spécialistes des huiles essentielles. Nous vous conseillons de prendre un autre avis avec un pharmacien ou un phytothérapeute qui seront plus à même de vous répondre.

      Nous restons à votre disposition et vous souhaitons une agréable grossesse.

      Les Miss Cocoon.

  20. Bonjour jallaite mon bébé de 6mois puis je utiliser l’huile essentielle d’arbre à thé pour traiter mes pellicules? Et puis je utiliser d’autre huiles essentielles?
    Cordialement
    Fama

    1. Bonjour,

      Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de vous répondre sur ce point précis. Nous vous conseillons de vous tourner vers un un pharmacien ou un phytothérapeute qui seront plus à même de vous répondre.

      Nous restons à votre disposition.
      Les Miss Cocoon.

  21. Bonjour,
    J’essaye de tomber enceinte.
    J’utilise quotidiennement de l’HE de ravinstara et l’HE de lavande aspic avec de l’HV de noisette sur mes boutons d’acné.
    Il y a 1 mois j’utilisais quotidiennement en application locale sur mes boutons les 2 HE très peu dilués dans l’HV.
    Aujourd’hui je le dilue comme une posologie pour une femme après le 4eme mois de grossesse :
    6 gouttes pour 1 cuillère à soupe (15ml)

    Est ce encore dangereux si je tombe enceinte ?
    Pour l’ancienneté d’utilisation quotidienne des HE sur mes boutons au bout de combien de temps les HE partent complètement de l’organisme pour éviter un danger pour le foetus ?
    Merci

  22. Bonjour, j’utilise quotidiennement de l’huile essentielle de lavande aspic (1 goutte) et du ravintsara (1 goutte) sur mon acné car ça marche très bien. Je ne les diluais pas toujours comme pour certaines HE ce n’est pas nécessaire.
    Je pense être enceinte depuis une quinzaine de jours mais sans certitude encore j’attends de pouvoir faire un test de grossesse. Il y a 15 jours j’ai aussi utilisé en complément de mes soins « acné » sur la langue 2 gouttes 3 fois/jours de ravintsara pour soigner mon rhume pendant 2 ou 3 jours. Ainsi je m’inquiète d’avoir utiliser trop d’HE pour le bon développement du fœtus depuis ces 15 derniers jours. Depuis que je pressent ma grossesse je n’utilise plus rien mais qu’elle peuvent être les impacts de l’utilisation passée/quotidienne de la lavande sur ma peau pour mes boutons et du ravintsara il y a 15 jours en interne ?
    Les HE restent combien de temps dans le sang ?
    merci d’avance pour votre réponse

    1. Bonjour Lili,

      Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de vous répondre sur ce point précis. Nous vous conseillons de vous tourner vers un un pharmacien ou un phytothérapeute qui seront plus à même de vous répondre.

      Nous restons à votre disposition.
      Les Miss Cocoon.

  23. Bonjour,
    Je suis enceinte de 14 semaines et j’ai un très gros rhume qui dure depuis plusieurs semaines j’ai été voir de nombreuses fois mon medecin mais pour lui c’est viral et donc mis à part le paracetamol et les lavement de nez à l’eau de mer, rien de plus!
    Je suis tombée sur des huiles essentielles que j’avais acheté il y a qqs temps. Les huiles sont de chez nature&decouverte et il s’agit de la synergie repsiratoire composée de lavandin, eucalyptus, romarin et thym thymol. Je precise que se serait pour de courtes inhalations dans la journée. Puis-je les utiliser?

    1. Bonjour,

      Ne connaissant pas la composition exacte de vos huiles essentielles, nous vous conseillons éventuellement de prendre un autre avis médical ou de vous tourner vers un spécialiste des huiles essentielles.

      Nous vous souhaitons une belle grossesse.

      Les Miss Cocoon

  24. Bonjour,

    Je suis enceinte de 2 mois et souffre d’acnée prononcée sur le front, puis je utiliser comme traitement l’huile d’arbre à thé localement?
    Merci d’avance de votre retour!

    1. Bonjour Gaëlle,

      Il est difficile pour nous de vous donner des conseils appropriés sans diagnostic précis de votre acné au préalable et de nous substituer à un professionnel de santé. Nous vous conseillons de vous tourner vers un dermatologue, un pharmacien ou un phytothérapeute qui pourra vous éclairer sur le sujet.
      Nous vous souhaitons une belle journée et une bonne grossesse.

      Les Miss Cocoon

  25. Bonjour,

    Je suis enceinte de 4 mois (19SA) et mon compagnon utilise depuis 5 semaines, trois fois par jour, un gel anti-inflammatoire contenant des huiles essentielles (Gaulthérie, Katafray, Poivre noir) qui s’appelle GSA format Pro. La nuit l’odeur est présente dans toute la chambre. Est-ce que cela peut présenter un danger, vu la durée d’exposition ? Est-ce que le fait d’être ponctuellement en contact avec ce produit peut être nocif?
    A priori, il compte encore l’utiliser, peut-être pendant plusieurs semaines, est-ce que c’est raisonnable?
    Bonnes fêtes !
    Elodie

    1. Bonjour Elodie,

      Veuillez nous excuser pour cette réponse tardive. Le produit qu’utilise votre compagnon est contre-indiqué chez la femme enceinte ou allaitante. Vous ne l’utilisez pas directement mais nous vous conseillons tout de même de bien aérer la pièce pour purifier cette dernière.

      A bientôt.
      Les Miss Cocoon

  26. Bonjour,
    J’ai fait récemment une fausse couche. L’embryon a arrêté de se développer vers 5 sa.
    Pendant tout le début de cette grossesse j’ai bu un rooibos qui contient de l’huile essentielle d’orange (1 tasse par jour mais pas forcément tous les jours). Je pensais que le rooibos serait mieux que le thé, mais je n’ai pas pensé à ces huiles essentielles… Pensez-vous que ces petites quantités ont pu suffire à provoquer ma fausse couche ?
    Merci d’avance pour votre aide…

    1. Bonjour Gaëlle,
      Nous sommes sincèrement désolées de lire votre témoignage et vous souhaitons beaucoup de courage dans cette épreuve.
      Difficile de vous répondre, car il peut y avoir diverses causes à une fausse couche. Par principe de précaution, nous déconseillons la consommation de ce type de produit, pendant le 1er trimestre de grossesse au moins, mais rares sont les femmes qui sont au courant qu’elles sont enceintes dès les 1ères semaines. L’idéal serait de consulter un spécialiste avec la composition exacte de votre rooibos, qui pourra vous répondre avec plus de précisions, en connaissance de votre dossier médical.
      Nous vous souhaitons d’avoir rapidement la joie d’une nouvelle grossesse.
      A bientôt,
      Les Miss Cocoon

  27. Bonjour,

    je suis enceinte de 14 semaines et j’ai utilisé 2 fois un gel hydroalcoolique de la marque Pur Essentielle aux 3 huiles essentielles associées à l’Aloé Vera et à 80% d’alcool : Citron, Lavandin grosso, Tea Tree, Alcool végétal. Y a t’il un risque pour mon bébé?
    Je vous remercie

    1. Bonjour Adeline,

      Veuillez nous excuser pour le retard. Ce gel ne semble pas déconseillé pendant la grossesse. De plus, vous l’avez utilisé de façon ponctuel et vous êtes déjà à 14 semaines de grossesse. Ne vous inquiétez pas, il ne semble pas qu’il y ait un risque pour votre bébé.
      A bientôt.
      Les Miss Cocoon.

  28. Bonjour,

    Je suis enceinte de 8 semaines. Sujettes a de graves nausée et vomissements, une amie m a prêté un flacon de menthe poivrée pour me soulager. J ignorais que ca pouvait etre mauvais, et j en ai inhalé plusieurs fois dans la même soirée. Y a t il un risque pour mon bb? Depuis j ai fait des recherches internet, je suis totalement paniquée. En vous remerciant. Cdt.

    1. Bonjour Virginie,

      En effet, l’huile essentielle de menthe poivrée n’est pas conseillée pendant la grossesse et l’allaitement, mais cela ne veut pas dire qu’il y a systématiquement un lien de cause à effet. Nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec votre médecin pour une visite de contrôle.
      Pour soulager vos nausées et vomissements, parmi les remèdes naturels et sans danger, l’acupression et le gingembre sont généralement très efficaces.
      Nous sommes à votre disposition.
      A bientôt. Les Miss Cocoon

  29. Bonjour,
    Je suis inquiète car depuis le debut de ma grossesse j’ai utilisé des produits ménagers à base d’HE : Lavande, verveine puis pin, girofle et origan en fin de 1er trimestre. Bien que diluées et utilisées de manière très ponctuelles j’ai peur car je sais que le contact des HE sur la peau est déconseillé.
    Je vous remercie de votre réponse.

    1. Bonjour Laure,
      Il nous est difficile de vous répondre sans connaître la composition exacte des produits utilisés. En général les HE dans ce type de produits sont en faible concentration, et vous écrivez qu’ils sont ensuite dilués et que vous les avez utilisés de manière très ponctuelle, ce qui est plutôt rassurant. Vous avez à priori cessé de les utiliser, ce qui est également un bon principe de précaution. Nous vous invitons à vous rapprocher d’un spécialiste avec la composition des produits, afin que ce dernier puisse vous répondre de manière plus précise.
      Notre équipe vous souhaite une belle grossesse !
      A bientôt,
      Les Miss Cocoon

  30. Bonjour,
    Je suis enceinte de 17SA et j ai une tendinite au coude. Quelle huile essentielle est il possible d’utiliser? J’ ai de la gaulthérie, mais je ne sais pas si je peux en utiliser en faible quantité avec de l huile d’arnica. Y a t il des huiles plus conseillée pour les inflammations pendant la grossesse. Merci pour votre réponse.

    1. Bonjour Carole,
      La gaulthérie fait en effet partie des huiles essentielles autorisées à partir du 2ème trimestre en respectant les doses physiologiques et thérapeutiques, selon Danièle Festy, pharmacienne et auteure de « Se soigner pendant la grossesse et l’allaitement avec les huiles essentielles » (éditions Leduc) : http://www.danielefesty.com/2009/05/huiles-essentielles-et-grossesse—les-listes.html.
      Nous vous invitons à vous rapprocher d’un spécialiste qui pourra vous faire une prescription adaptée.
      Nous vous souhaitons une très belle grossesse, à bientôt !
      Les Miss Cocoon

  31. Bonjour,
    Je viens d’apprendre que je suis enceinte d’entre 3 et 5 semaines or j’ai utilisé des huiles essentielles assez fréquemment ces derniers temps, ce qui me rend très inquiète par rapport à des risques de malformation du foetus. Mon médecin traitant n’a pas su me renseigner et je ne sais pas vers qui me tourner.
    J’ai notamment pris quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée par voie orale à quelques jours de grossesse (entre 4 et 18 jours), ce qui m’inquiète beaucoup.
    Par ailleurs j’ai utilisé par application cutanée et sans dilution, des huiles essentielles de niaouli et de tea tree au niveau du visage (ainsi que de la lavande aspic une fois sur les tempes), et plus ponctuellement de l’ylang ylang.
    Comment puis-je savoir si cela a entraîné des conséquences sur le foetus?
    Merci de votre aide.
    Cordialement
    EC

    1. Bonjour E.
      Nous vous félicitons tout d’abord pour cette belle nouvelle ! Nous comprenons vos inquiétudes. L’idéal serait que vous puissiez consulter un spécialiste qui pourra y répondre de manière précise. Votre médecin traitant, s’il ne sait pas vous renseigner lui-même, ne peut-il pas vous orienter vers un spécialiste ? Autrement, nous vous invitons à nous envoyer un mail à l’adresse contact[at]macocoonbox.com en nous indiquant où vous vivez, afin que nous essayions d’en trouver un que vous pourrez consulter.
      En attendant, tentez de ne pas plus vous inquiéter et de vous concentrer sur des choses positives.
      A bientôt,
      Les Miss Cocoon

  32. Bonjour,

    Je suis enceinte de 6 semaines et j’ai tendance à faire des migraines. Le paracétamol ne me faisant pas assez d’effet pour calmer la douleur, j’ai utilisé le roller pure essentielle avec 9 huiles dont de la menthe poivrée. Je ne pensais pas que c’etait proscrit mais maintenant cela m’inquiète. Quelles sont concretement les risques? Y en a t il vraiment si je ne l’ai utilisé que 2 fois depuis le début de ma grossesse?
    Et les anti inflammatoires que je prends habituellement m’étant aussi interdit, que puis je utiliser?

    1. Bonjour Mylène,

      Tout d’abord, nous vous adressons toutes nos félicitations pour cette grossesse ! Veuillez nous excuser pour le retard de cette réponse, votre commentaire étant arrivé dans nos indésirables. En effet, l’huile essentielle de menthe poivrée n’est pas conseillée pendant la grossesse et l’allaitement, mais cela ne veut pas dire qu’il y aura systématiquement un lien de cause à effet, d’autant plus que vous l’avez utilisée de façon très ponctuelle. Nous ne trouvons pas d’information de notre côté sur le site de la marque sur la répartition des 9 huiles essentielles contenues dans ce produit (sont-elles présentes en quantité identique ou y a-t-il moins de menthe poivrée que de basilic par exemple ?). Nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec un spécialiste pour une visite de contrôle, afin d’être pleinement rassurée.

      Nos astuces naturelles pour vous soulager : vous pouvez utiliser une compresse froide mouillée à appliquer à la base du crâne, ou sur le front. N’oubliez pas de bien vous hydrater en buvant de l’eau ou encore des tisanes (la camomille et la marjolaine serait efficace pour diminuer l’intensité des migraines) fréquemment ! Vous pouvez aussi pratiquer des auto-massages (quelques indications ici, sans utiliser les huiles essentielles bien entendu : https://www.youtube.com/watch?v=IZH_nAEPezs), ou mieux, vous faire masser par votre conjoint. Si ces astuces ne vous soulagent pas suffisamment, n’hésitez pas à consulter un médecin (généraliste et/ou homéopathe) ou un spécialiste (naturopathe, acupuncteur, ostéopathe…), qui vous proposera une solution. Nous espérons que ces conseils vous aideront et vous souhaitons une très belle grossesse.
      Les Miss Cocoon

  33. Bonjour
    je suis enceinte de 7 mois et demi et j’ai masque pour les cheveux qui contient de l’huile essentiel de menthe poivrée, d’orange douce et de pamplemousse. Puis je l’utiliser sans danger en sachant que je l’ai utiliser au tout début de ma grossesse car je n’ai pas sut tout de suite que j’était enceinte.
    Merci

    1. Bonjour Mélanie,
      Tout d’abord, félicitations pour votre grossesse ! Il nous est impossible de vous répondre de manière certaine à votre question. Il faudrait en effet connaître très précisément la composition du produit et le dosage de ces huiles essentielles, et la montrer à un spécialiste. Avez-vous regardé sur l’emballage s’il y a une mention concernant la grossesse ? L’huile essentielle de menthe poivrée est normalement totalement déconseillée pendant toute la grossesse et l’allaitement. C’est pourquoi, par précaution, nous vous conseillons de ne pas utiliser ce masque pour le moment.
      Espérant avoir répondu à votre demande, nous vous souhaitons un bel après-midi,
      Les Miss Cocoon

  34. Merci pour votre réponse Les Miss cocoon,
    La marque ma dit que les huile essentiels sont micro dosées dans leur produits. Après je ne l’ai utiliser qu’une ou deux fois.
    par ailleurs pouvez vous me dire pourquoi tous les produits au jasmin son à éviter quel son les effets sur le fœtus?
    Merci

  35. Bonjour !
    Merci pour votre article, je suis actuellement enceinte de 4 mois et hier soir mon mari m’a massé les pieds pendant au moins une trentaine de minutes avec l’huile de massage arnica gaultherie de pure essentiel.
    Je ne savais pas que ce type de produits pouvaient etre dangeureux pendant la grossesse mais apres avoir fait des recherches je me suis rendue compte que cette huile est strictement contre indiquee chez la femme enceinte. Je me suis bien lavee sur toute les zones du pied qui ont etes en contact avec l’huile mais j’ai peur que cela puisse presenter un risque pour mon bebe.
    A quel point est ce dangeureux ? Je n’ai utilise cette huile qu’une fois en massage sur moi hier soir et une autre fois il y a quelques semaines en massage sur mon mari.
    Merci d’avance pour votre reponse.

    1. Bonjour,
      Veuillez excuser le retard de cette réponse. Effectivement, la gaultherie est fortement déconseillée car c’est l’équivalent naturel de l aspirine. Etant donnée la faible utilisation que vous en avez faite et la zone de massage, soyez rassurée, mais ne réutilisez pas ce produit pour la suite de votre grossesse ! Votre mari pourrait par exemple vous masser les pieds avec de l’huile essentielle de « lavande vraie », diluée dans une huile végétale ;-)
      N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un spécialiste ! Nous vous souhaitons une très belle grossesse, Les Miss Cocoon

  36. bonjour voila je suis tres inquiete je suis enceinte d’1 mois et jai des douleurs dentaires pour me soulager j’ai mis pendant quelques jours des gouttes d’huile essensielles de clou de giroffle sur ma dent j’ai poser la question a mon medecin traitant il ma dit que sa ne craignait rien mais je voulais d’autre avis eyant pas totalement confiance en lui merci d’avance de votre aide

    1. Bonjour,
      L’Huile Essentielle de clou de girofle, très puissante, est à éviter durant votre grossesse. Nous vous conseillons de faire des bains de bouche avec un hydrolat de clou de girofle, ce qui devrait soulager vos douleurs dentaires sans présenter de danger pour votre bébé.
      Espérant avoir répondu à votre demande, nous restons à votre disposition et vous souhaitons une très belle grossesse !
      Les Miss Cocoon

  37. Bonjour et merci pour toutes ces informations!
    A 8 SA et au cours d’une formation massage on m’a appliqué de l’huile relaxante de lavande de la marque Wéleda sur le dos. Il me semble qu’il s’agit de lavande vraie. Existe-t-il un risque pour mon foetus? Merci d’avance pour votre réponse! Cinthya

    1. Bonjour Cinthya,
      Merci pour votre message. Difficile de vous répondre très précisément sans connaître le dosage exact dans le mélange et savoir s’il s’agit bien de lavande vraie. Nous ne trouvons en tout cas pas de mention qui contre-indique ce produit pendant la grossesse sur le site internet de la marque. S’il s’agit bien de lavande vraie et que vous avez été massée sur le dos et non sur le ventre, il n’y a pas de risque pour le fœtus, vous pouvez être rassurée. Belle fin de semaine et très belle grossesse, Les Miss Cocoon

  38. Bonjour,

    Je pourrais être enceinte, de très peu. J’attends quelques jours pour être fixée et faire éventuellement un test.
    J’ai une cystite et j’ai appliqué de l’huile essentielle de camomille et d’arbre à thé mélangées à de l’huile d’avocat, en massage sur le bas ventre. Ceci peut-il être problématique pour une grossesse éventuelle ?
    Je vous remercie par avance pour votre avis.

    1. Bonsoir,
      D’après la liste élaborée par Danièle Festy (lien mentionné dans notre article), ces huiles ne font pas partie de celles qui sont totalement proscrites pendant la grossesse. Néanmoins, il est difficile de vous répondre avec plus de précision, n’étant pas des spécialistes et ne connaissant pas le dosage exact de votre mélange pour pouvoir solliciter les personnes compétentes. Nous restons à votre disposition, Les Miss Cocoon

  39. Bonjour,

    Je suis vraiment desolee de vous déranger mais j’aurais une question à vous poser.
    Je suis à 35sa et je viens de me rendre compte que depuis le debut de ma grossesse voir même avant je prends de la vitamine D contenant des huiles essentielles d’orange douce (en arôme)
    Du coup je panique surtout que mon médecin m’avait dit d’en prendre 10 gouttes au lieu de 2 car la vitamine D est souvent sous dosée selon lui et c’est un besoin très important.

    Je sais que c’est proscrit durant la grossesse, principalement les 3 premiers mois mais je viens seulement de découvrir ce matin que le flacon en contenait. Savez vous si les risques encourus sont forcément visibles à l’écho ou si je peux avoir des « surprises » à l’accouchement et si oui de quelles natures? Les trois premières echo sont bonnes, rien de particulier de détecté.

    Je vous remercie de votre aide et je suis desolee de vous déranger mais ça m’a mis un gros coup de stress je m’en veux beaucoup.

    Tres bonne journée à vous.

    1. Bonjour Juliane,

      Tout d’abord sachez que vous ne nous dérangez pas, nous sommes là pour ça. D’après la liste élaborée par Danièle Festy (lien mentionné dans notre article), ces huiles ne font pas partie de celles qui sont totalement proscrites pendant la grossesse. Néanmoins, il est difficile de vous répondre avec plus de précision, n’étant pas des spécialistes et ne connaissant pas le dosage exact de votre mélange pour pouvoir solliciter les personnes compétentes. Nous nous rapprochons d’une spécialiste des huiles essentielles afin de savoir ce qu’elle en pense. Nous restons à votre disposition.
      Les Miss Cocoon

    2. Rebonjour,

      Nous avons eu un retour de notre spécialiste des huiles essentielles. Rassurez-vous, l’orange douce ne semble pas poser de problème. En revanche, elle vous conseille à l’avenir de faire attention à la mention « arôme » car cela signifie que l’huile essentielle n’est pas extraite à la vapeur d’eau. N’hésitez pas à recontacter votre médecin pour qu’il vous oriente vers un autre produit sans arôme.

      Nous restons à votre disposition et vous souhaitons une très belle fin de grossesse.
      Les Miss Cocoon

  40. Bonjour,

    Une collègue de travail met de l’huile essentielle d’Eucalyptus radiata et également d’Eucalyptus globulus sur un mouchoir pour l’inhaler. Je ne suis pas directement dans son bureau mais comme il y a une ouverture de cloison, je sens tout de même une l’odeur d’huile essentielle. Est-ce dangereux ? Je suis enceinte de 20 sg.

    Je vous remercie

    1. Bonjour,
      Vous pouvez être rassurée, ceci n’est pas dangereux pour votre bébé. Si cela peut vous aider à être totalement sereine, n’hésitez pas à dire à votre collègue que l’odeur vous gêne un peu, en l’invitant à aérer régulièrement son bureau, et faites de même avec le vôtre.
      Restant à votre disposition, nous vous souhaitons une très belle grossesse !
      Les Miss Cocoon

  41. Merci pour votre réponse, cela me rassure ! En en discutant avec elle, elle m’a indiqué qu’elle mettait également régulièrement quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée sur sa moquette. C’est cette odeur surtout qui me gênait car je la sentais de mon bureau. Elle m’a dit qu’elle allait arrêter mais je m’inquiète d’y avoir été exposée… Merci encore pour votre réponse !

    1. En effet, la menthe poivrée fait partie des huiles totalement interdite pendant la grossesse. Cependant, vous n’y étiez pas exposée directement, les risques semblent donc faibles avec une huile utilisée sur la moquette du bureau voisin. A confirmer auprès d’un professionnel de santé spécialiste des huiles essentielles si vous avez besoin d’être davantage rassurée. Nous restons à votre disposition,
      Les Miss Cocoon

  42. Bonjour,

    J’allaite un bebe de 6 semaines. Ma fille ayant des poux j’ai réalisé une mixture contenant 50 ml d’huile de coco, 10 gouttes He de géranium, 10 gouttes HE de tea tree et 10 gouttes HE de lavande angustifolia. Puis je continuer à allaiter?

      1. Bonjour,
        Les huiles essentielles citées ne font pas partie de la liste des HE totalement proscrites pendant l’allaitement selon Danièle Festy. Si la « mixture » en question a été utilisée sur votre grande fille et non sur vous, il n’y a à priori pas de risque particulier à allaiter votre tout-petit.
        N’étant pas des spécialistes, nous ne pouvons nous prononcer sur le mélange réalisé pour combattre les poux et rappelons à tous les parents qui nous lisent que nous conseillons de se référer à un professionnel de santé, aromathérapeute, pour une bonne utilisation des huiles essentielles pendant la grossesse, l’allaitement, et à destination des enfants.
        Espérant avoir répondu à votre demande, nous vous félicitons pour la naissance de votre bébé et restons à votre disposition pour toute autre question.
        A bientôt,
        Les Miss Cocoon

  43. Un tout grand merci pour ces précieux conseils!

    Qu’en est-il des baumes à lèvres faits maison qui contiennent quelques gouttes d’HE de menthe poivrée ou eucalyptus?
    –> 10 gouttes HE pour 3 càs de cire/beurre/huile (cire d’abeille + beurre de karité + huile d’amande/olive)

    Est-ce considéré comme un usage par voie cutanée et donc à proscrire pendant la grossesse?

    Merci d’avance pour votre réponse!

    1. Bonjour,

      Veuillez excuser le retard de cette réponse, les commentaires du mois de décembre étaient malheureusement tous passés en « indésirables », pour une raison que nous ignorons.

      Les HE de menthes sont proscrites pendant toute la grossesse. En ce qui concerne l’Eucalyptus, cela dépend du type d’Eucalyptus utilisé (Eucalyptus dives et Eucalyptus polybractea à cryptone sont également proscrits).
      Par précaution, nous vous conseillons de vous rapprocher d’un spécialiste qui pourra vous indiquer si, si c’est une autre HE d’Eucalyptus, cette posologie comporte un risque ou non, ou vous indiquer une composition faisant appel à une HE plus adéquate pendant la grossesse.

      Espérant avoir répondu à votre demande, nous restons à votre disposition et vous souhaitons une très belle grossesse et une excellente année 2018 !
      Les Miss Cocoon

  44. Bonjour, je suis un peu inquiète, enceinte de 2 mois, j ai voulu assainir mon salon avec le spray assainisssant puressentiel 41 (juste appuyer une fois). J’ai ouvert tout de suite les fenêtres et je suis sorti tout de suite de la pièce, mais j ai quand même respirer quelque secondes du coup ces HE visiblement non compatibles avec grossesse. Pensez-vous qu’il y ait un risque? Merci beaucoup.

    1. Bonjour,
      Veuillez excuser le retard de cette réponse, les commentaires du mois de décembre étaient malheureusement tous passés en « indésirables », pour une raison que nous ignorons.
      Soyez rassurée, d’après la description que vous nous faites (une seule pulvérisation avant d’ouvrir les fenêtres et de sortir de la pièce), vous n’avez fait courir aucun risque à votre bébé.
      Ceci étant dit, le meilleur moyen « d’assainir » votre salon est de l’aérer chaque jour pendant 10 minutes. Grossesse ou non, nous ne recommandons pas particulièrement ce type de sprays assainissant.
      Nous vous encourageons à lire le flyer des bons gestes à adopter pour une grossesse dans un environnement sain, réalisé par l’Agence Régionale de Santé de la Nouvelle Aquitaine : https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/system/files/2017-12/flyer_web-MAJ2017.pdf
      Espérant avoir répondu à votre demande, nous restons à votre disposition et vous souhaitons une très belle grossesse et une excellente année 2018 !
      Les Miss Cocoon

  45. Bonjour
    Jai un bebe qui vient d’avoir 3 semaines et que j’allaite. Hier soir j’avais mal à la gorge et réflexe j’ai pris une pastille de phytosun gorge. Je me suis rendue compte trop tard que les huiles essentielles étaient déconseillées, je viens de lire que toutes les huiles qui entrent dans la composition de ce produit étaient proscrites pendant l’allaitement. Je suis complètement en panique. Que dois je faire ? Y a t’il un risque pour mon bébé avec simplement une pastille ?

    1. Bonjour,
      Veuillez excuser le retard de cette réponse, les commentaires du mois de décembre étaient malheureusement tous passés en « indésirables », pour une raison que nous ignorons.
      Soyez rassurée, il y a peu de chance que la prise d’une seule pastille puisse avoir eu des effets sur votre bébé via votre lait. Nous espérons que vous avez pu vous renseigner entre temps auprès d’un spécialiste et trouver un remède plus adéquat pour votre mal de gorge.
      Espérant avoir répondu à votre demande, nous restons à votre disposition et vous souhaitons une excellente année 2018 en profitant bien de votre tout-petit !
      Les Miss Cocoon

  46. Bonjour,

    Je n’arrive pas à trouver l’information juste. Partout je vois que les huiles essentielles sont à proscrire sur la région du ventre et la poitrine enceinte, mais beaucoup de produits pour femmes enceintes en contiennent et l’huile essentielle de rose hop est souvent mentionné pour ss bienfait pour la peau tout en étant sécuritaire lors de la grossesse.
    J’aurai aimé me faire un beurre corporel avec huile de rose hip justement pour la peau sèche du ventre et de la poitrine qui tiraille. Enceinte de 5 mois, donc passée le premier trimestre.

    1. Bonjour,
      Veuillez excuser le retard de cette réponse, les commentaires du mois de décembre étaient malheureusement tous passés en « indésirables », pour une raison que nous ignorons.
      Si vous souhaitez réaliser un beurre corporel avec une huile essentielle, l’idéal serait de vous rapprocher d’un spécialiste, afin qu’il vous indique la posologie adaptée pour doser votre mélange.
      Si vous souhaitez nourrir votre peau au niveau du ventre et de la poitrine, vous pouvez également tout simplement opter pour du beurre de karité (pour en savoir plus : http://www.macocoonbox.com/blog/les-vertus-du-karite-naturel-pendant-et-apres-la-grossesse/), ou encore une huile végétale de rose musquée !
      Espérant que ceci répondra à vos attentes, nous restons à votre disposition et vous souhaitons une très belle grossesse et une excellente année 2018 !
      Les Miss Cocoon

  47. Bonjour, je suis enceinte de 3 mois et demi et j’utilise depuis 1 mois et demi un savon artisanal à l’huile essentielle de menthe. Je me me lave les mains très très souvent avec… Je me demande si je n’ai pas mis en danger mon bébé en utilisant ce savon? Merci de votre aide.

    1. Bonjour,
      Veuillez excuser le retard de cette réponse, les commentaires du mois de décembre étaient malheureusement tous passés en « indésirables », pour une raison que nous ignorons.
      Il est difficile de vous répondre sans connaître la composition exacte de ce produit, avec la proportion d’huile essentielle de menthe dedans. Nous pourrons essayer de nous renseigner auprès de spécialistes si vous êtes en mesure de nous la faites parvenir. Par précaution, nous vous conseillons d’utiliser un autre produit pendant votre grossesse, mais s’il s’est agit de vous laver les mains uniquement et que cela implique une huile essentielle diluée avec d’autres composants dans un savon, il y a peu de chances pour que cela ait mis votre bébé en danger.
      Espérant avoir répondu à votre demande, nous restons à votre disposition et vous souhaitons une très belle grossesse et une excellente année 2018 !
      A bientôt,
      Les Miss Cocoon

  48. Bonjour , je viens vers vous car je suis enceinte de 2 mois et demi je suis kine et utilise de maniere repete pour mes patients un gel cryotherapie eona aux huiles essentielles ( Huiles essentielles de Cajeput, Girofle, Eucalyptus globulus, Gaulthérie (Wintergreen). Menthol.) dans le doute je vais Biensur arreter l’utilisation de suite mais pensez vous que son utilisation a pu etre dangereuse pour le foetus et son devellopement , je passe ma premier echo la semaine prochaine merci

    1. Bonjour,
      D’après les informations que nous avons sur ce produit, il est en effet totalement déconseillé pendant la grossesse. Vous faites donc bien d’arrêter son utilisation. A l’avenir, gardez également en tête de ne pas utiliser ce produit sur des patientes enceintes ! L’HE de Cajeput fait partie de la catégorie des huiles essentielles oestrogéniques, susceptibles de perturber l’équilibre hormonal. L’HE de girofle est utérotonique et peut en ce sens favoriser les contractions. L’HE de Gaulthérie est quant à elle autorisée à partir du 2ème trimestre de grossesse, sur avis médical et en respectant bien la posologie prescrite par le spécialiste.
      Il nous est difficile de vous répondre, au risque de vous alarmer inutilement, ou au contraire de vous rassurer sans être sûres de notre position : en effet, cela dépend de la composition exacte du produit (quel dosage de chacune des HE?), de la quantité utilisée, et de la fréquence d’utilisation, etc.
      L’idéal serait que vous consultiez un spécialiste, qui pourra répondre à toutes vos questions.
      Nous restons à votre disposition et vous souhaitons une très belle grossesse,
      Les Miss Cocoon

  49. Bonjour,
    Je viens à mon tour solliciter votre avis, je ne crois pas avoir aperçu de pistes de réponse en parcourant l’ensemble des messages du forum. J’ai appris que j’étais enceinte il y a quelques jours. Pour soigner un rhume, j’ai très récemment utilisé de l’HE d’eucalyptus globulus (marque Phytosun Aroms je crois) en inhalation (2 à 3 minutes enveloppée au dessus du bol ou de l’inhalateur) pendant 6 jours à raison d’une goutte versée dans le bol d’eau bouillante matin et soir. Et je viens de réaliser que c’était potentiellement très problématique. J’ai également pris (une fois) de l’HE de menthe poivrée en trace sublinguale. L’inquiétude est donc là, et je ne suis pas sûre que ma médecin traitante (que je ne vois pas avant une bonne semaine et demi) s’y connaisse très bien en termes d’usage d’HE. Sauriez-vous me dire quelles sont les conséquences éventuelles de mon geste ? Je vous remercie de votre aide, et de l’existence de ce forum.

    1. Bonjour,
      En effet, ces huiles essentielles sont à éviter, et il est bien que vous vous en soyez rendu compte et ayez arrêté d’en prendre. Elles contiennent des cétones, qui sont « neurotoxiques ». Le principal risque encouru est celui de faire une fausse couche. Vous pourrez donc vite être rassurée si votre grossesse suit normalement son cours, ce que nous vous souhaitons de tout cœur !
      Encore une fois, si nous sommes là pour vous répondre et vous orienter du mieux que nous le pouvons, nous ne sommes malheureusement pas des spécialistes des huiles essentielles. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel de santé compétent en la matière, afin de mieux être informée à l’avenir sur l’utilisation des HE.
      Nous vous souhaitons une très belle grossesse,
      Les Miss Cocoon

  50. Bonjour.
    J’ai appris hier que jetais enceinte de 15 jours environ. Cela fait plusieurs mois que je prends 2 à 3 gouttes de ravintsara dans du miel matin et soir parce que j’ai des lésions de papillomavirus grade 1 dont j’ai du mal à me débarrasser. Cela sur les conseils d’un herboriste. Je suis suivie par ailleurs en gynécologie.
    Mais je suis très inquiète des conséquences de ce « traitement » sur le développement de mon futur bébé….
    Merci d’avance de vos réponses.

    1. Bonjour,
      L’huile essentielle de ravintsara possède une excellente innocuité et n’est pas, contrairement à d’autres huiles essentielles, neurotoxique/abortive. Néanmoins, par précaution, il est conseillé de ne pas l’utiliser pendant le premier trimestre de grossesse. Vous pourrez de nouveau y avoir recours à partir du 2ème trimestre de grossesse, plutôt, d’après les indications données par Danièle Festy sur son blog, par voie vaginale ou rectale (en ovules ou suppositoires – préparations à réaliser en officine). Nous vous invitons à consulter à ce moment-là un spécialiste, qui vous fera une prescription aux doses physiologiques et thérapeutiques adaptées.
      Espérant avoir répondu à votre demande, nous restons à votre disposition et vous souhaitons une très belle grossesse !
      Les Miss Cocoon

  51. Bonjour,

    Je pense que je suis enceinte de lá 1ère semaine et cela m’inquiète énormément parce que je prends tout les jours le matin 2 a 3 goutes de huile essentielle de gingembre ( Zingiber officinalis ) dans mon thé. Sauriez-vous me dire s’il y a un risque ?!
    Je vous remercie d’avance de votre aide.

    1. Bonjour,
      En automédication, il est déconseillé d’ingérer des huiles essentielles durant le premier trimestre de la grossesse (certains spécialistes pourront cependant vous en prescrire pour des raisons bien précises), nous vous encourageons donc à mettre cette habitude de côté, par mesure de précaution, mais ne vous inquiétez pas pour autant !
      Nous en profitons pour vous conseiller un mélange en infusion, qui permet de lutter naturellement contre les nausées -si jamais vous y êtes sujette pendant cette période- et qui pourrait remplacer votre thé du matin (il est également conseillé de ne pas consommer trop de théïne) : Citron zeste, Gingembre rhizome, Basilic feuille.
      Espérant avoir répondu à votre demande, nous restons à votre disposition et vous souhaitons une très belle grossesse !
      Les Miss Cocoon

  52. Bonjour,
    Je suis enceinte de 6 semaines. Souffrant d’importantes nausées, je me suis rendue en herboristerie où une aromathérapeute m’a conseillée une de ses synergies contenant, entre autres, de l’huile essentielle de citron, d’estragon, de gingembre et d’anis.
    Je n’en ai pris que 3 gouttes mais ingérées en les mettant sous la langue.
    Depuis, je suis très inquiète. 3 gouttes représentent-elles un danger ? les huiles citées sont-elles « connues » pour leur toxicité ?
    Un grand merci d’avance pour votre réponse,
    Juliette.

    1. Bonjour,
      Tout d’abord, toutes nos félicitations pour cette belle nouvelle !
      A priori ces huiles essentielles ne font pas partie de la liste (tout dépend du type d’anis, car l’anis étoilé, ou badiane, en fait, elle partie) des HE totalement interdites pendant toute la grossesse selon Danièle Festy (voir lien dans notre article ci-dessus).
      Si vous n’en avez pris que 3 gouttes, soyez donc rassurée.
      Pour soulager vos nausées naturellement et sans risque, nous vous proposons de tester ce mélange en infusion : Citron zeste, Gingembre rhizome, Basilic feuille.
      Espérant avoir répondu à votre demande, nous restons à votre disposition et vous souhaitons une très belle grossesse !
      Les Miss Cocoon

  53. Bonjour,
    Je viens de découvrir votre site et espère que vous pourrez me répondre.
    Voilà je suis enceinte d’un mois tout pile et applique après la douche sur les cheveux de ma fille le spray puressentiel repulsif poux. Je frictionne ensuite ses cheveux, les brosse et les sèche.
    Je viens seulement de lire sur les précautions d’emploi : ne pas utiliser chez l’enfant de moins de 3 ans ni chez la femme enceinte ou allaitante.
    Je suis terriblement angoissée. J’ai du utiliser ce produit 5 fois sur ma fille et ne me suis pas lavée les mains de suite après son utilisation.
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
    Voici la composition : PMD/CAS 42822-86-6 (Citriodiol) 6,4% (m/m) biocide TP 19

    1. Bonjour,

      Merci pour votre message et l’intérêt que vous portez à notre site. Encore une fois, nous ne sommes pas du tout des spécialistes des huiles essentielles et vous encourageons donc pour toute réponse précise à vous orienter vers un professionnel de santé compétent en la matière. L’eucalyptus citriodora ou eucalyptus citronné ne fait en tout cas pas partie de la liste des HE totalement contrindiquées pendant toute la grossesse par Danièle Festy (cf lien dans notre article) et est même autorisée au 2ème et 3ème trimestre de grossesse en respectant les posologies prescrites par les professionnels de santé.
      Nous vous recommandons néanmoins, par précaution, de cesser d’utiliser ce produit pendant le reste de votre grossesse.

      Restant à votre disposition, nous vous souhaitons beaucoup de bonheur avec l’arrivée de ce bébé en 2019 !

      Les Miss Cocoon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>